lundi 2 juin 2014

Marathon Race d'Annecy : le kiifffffffff !


L'inconnue était grande au départ de cette marathon race d'Annecy.. devant moi 42km et 2800m de dénivelé positif.. et vu dans l'état (à la limite du rampage) où j'ai fini la Transvulcania il y a 3 semaines, ce n'est pas gagné!  Je pense avoir bien récupéré,  j'ai fais 3/4 bonnes sorties, reste à savoir si j'allais tenir la distance.
Annecy c'est presque chez moi, je connais le parcours presque par coeur, ça ne s'annonce pas simple.
Je me rend au départ à Doussard avec Gaetan et John.. on regarde partir Gaetan et on se pose dans la salle au chaud car il ne fait pas très chaud patate dehors.
Allez hop dans le sas du départ.. bon autant vous dire que pour l'ambiance,  il faudra repasser!!! On n'entend même pas le speaker,  il n'y a pas de musique.. c'est bien tristounet !! Le ciel est bleu, heureusement que le parcours s'annonce sympa.. 
8h top chrono, c'est le départ de la balade du dimanche. 1400 personnes au départ,  ça fait du monde, et ça bouchonne, et ça s'emmêle.. je pars sur un bon rythme avec John toujours, on double pas mal de personnes sur les 3km de plat avant d'attaquer la montée. Juste avant, en doublant,  un gars me prend le bras : "alors on double sans dire bonjour", ohhhh c'était Alain, un copain de Genève aussi inscrit sur le Tor des géants. Allez il prend ma foulée et on attaque la montée.. 
Bon vous allez rire.. (Moi aussi d'ailleurs) mais dès les premiers mètres de la montée,  voila ti pas que j'ai la sensation d'avoir des appels de crampes au mollet droit... hum hum et là dans ma tête: "ohhhhh putain, ça va être long si je dois marcher en canard boitueux toute la course..." Alors psychologique ou pas, ça passe tout de suite.. la montée se fait sur un rythme correct sans plus, mais toute façon on est tous les uns derrière les autres, "nez à cul".
Cette fois ci je suis partis avec les bâtons, et ça change quand même la vie !! Je suis avec Alain, John est parti devant dès les premiers mètres de montée..ce n'est pas très pentu cette montée de la Forclaz, sauf quelques mètres à la fin, elle passe nickel! 7,4km pour 1h08, pas mal!
Tape tchek dans la main d'Alain et Allez hop petite descente, d'abord sur route avant de vite reprendre un chemin qui monte et serpente avec quelques passages boueux histoire de colorer les shoes. Tout roule encore au top.. j'ai un bon rythme dans les montées avec l'élan de mes bâtons,  c'est appréciable. Il fait déjà bien chaud. On est toujours à la queuleuleu. Ca y est, on est sorti un peu de la forêt,  on commence à pouvoir zieuter le paysage,  avec la Tournette à droite qui fait peuuuuur, et devant nous, le col du chalet de l'Aulps. Je suis toujours nickel dans la montée, bon rythme mais toujours en gérance..
J'arrive au chalet et l'Aulps avec Alain, en 1h52 pour 12km.. même pas de ravito, rien, que dalle,  walouuuu !! Bon bah on ne s'arrête pas et hop descente qui se fait à petit rythme car devant ça n'avance pas et on ne peut pas doubler... grrrrrr ça m'énerve! !!! 
Bon je n'ai pas le temps de faire de croche patte que déjà on remonte.. hiphop je reprend mon rythme, ça monte bien, et là c'est la partie la plus pentue.. d'abord en serpentant un peu puis droit dans la pente pour la fin, avec un peu de rochers et mains courantes pour s'aider.. Alain est un peu plus loin suite à un arrêt technique.. tout le monde souffle comme des boeufs, moi aussi pas mal, mais je suis toujours en gérance, je veux pas me mettre dans le rouge.. ni même dans le rose! Bon en fait quand j'y repense, j'étais pas loin d'être dans le rose.. j'arrive au point le plus haut à 1700m d'altitude en 2h26 et presque 15km. La vue est sympa, les jambes nickels et le moral au top, à fond du plaisir! 
Place à la descente qu'on annonce très difficile, pentue, technique.. avant d'y arriver, je ne me souvenais plus, mais je reconnais très vite l'endroit et la descente. Effectivement c'est assez pentu, ya des cailloux, certes mais ça se fait bien.. bon d'autant plus bien après les14km, 2500m négatif et 4h de descente sous 35 degrés de la Transvulcania que j'ai fait complètement défoncé.. donc là, étant bien plus frais, je double pas mal de gens dans la descente.les chevilles sont solides, les jambes aussi, plaisiiiiiiir ! Elle passe nickel !!

Allez, en bas il reste un peu plus de 5km plutôt vallonants jusqu'à Menthon et le ravito. Je relance en courant sur le plat, monte en marchant bon rythme, tout roule, tranquille sur la descente vers Menthon. J'arrive à Menthon au kilomètre 26 après 3h43 de course.
Et la je vois qu'ils donnent de la soupeeeee, incroyable et tellement inattendu!! C'est peut être rien pour vous, mais c'est énorme pour moi!!!! Bon il se trouve que je n'aime pas trop en fait, mais j'avais tourné (presque) qu'à la soupe à La CCC et c'était tiptop. Alors là je me réjouis et me dit que c'est bon pour la suite yihouuuuuu.. je prend 2 bols avec vermicelles dedans..c'est chaud, ça fait du bien.. un verre de coca, 2 tucs et ça repart après 10min de pause qui font du bien. 

Et là, il reste 15 km, c'est partiiiiii pour une bonne longue montée.. je reprend un rythme correct avec mes bâtons qui entraînent,  c'est vraiment top en fait!! La montée se fera bien, alternant montées douces avec quelques coups de cul où je tempère l'allure et de toutes petites descentes. Je n'ai absolument pas mal aux jambes, mais je suis un peu limité par le souffle. En pleine montée,  j'entends des encouragements,  en français et anglais.. je reconnais très vite Anna Frost en personne..

alors hop je m'arrête pour laisser filer un peu le mec devant, je prépare mon appareil photo et hop petite photo avec la miss!! Bon je dois puer comme un phoque, pauvre Anna.... ! 
En tout cas, ça remotive un peu.. bon pour le podium, c'est mort, le top 10.... mort aussi.... alors je continue à mon rythme! 
J'arrive au col des contrebandiers, toujours bien et dans le plaisir.. ça sent presque la fin de la montée.. bon on fait un détour par un endroit que je connaissais pas et ça grimpe bien.. mais les marches de la fin de la montée sont en vision.. ouffff ! J'arrive la haut, prend une minute pour boire et observer le paysage, que je connais par coeur (non non je ne fais pas le blasé :p ). 
Allez hop, je repars.. bon ce n'est pas tout de suite la descente, parce que sur les crêtes la haut, ça monte encore pas mal, et les coups de cul me font mal.. raide et technique dans la roche.. heureusement que ça ne dure pas longtemps.. mais les 2 dernières minutes de montée me font litteralement chier !!! Et voilà, fini la montée,  que de la descente oyééééééé !
La première partie est plus pentue que la 2 ème,  elle passe bien.. mais je suis toujours limité par la respiration que je dois forcé. Pas mal aux jambes,  je double pas mal de monde. Je m'aide un peu des bâtons quand c'est plus pentue. Me voilà dans la 2 ème partie que je connais par coeur, le moindre caillou, branche,  je sais qu'il reste tant de temps.. c'est très plaisant . Beaucoup de plaisir encore.. me voilà arrivant sur le petit port d'Annecy le vieux au bord du lac pour un peu plus d'1km sur le plat.. le pire de la course je crois.. je déteste ça,  berkkkk, je me force à courir même si j'ai qu'envie de marcher mais la fin est là donc c'est cool. Je vois les photographes au bord du lac, alors je fais un compte à rebourg ... 3-2-1.. et là je saute.... pfiou à 2 doigts d'une petite crampette au mollet quand même, ça aurait été connnnnnnn !!!
Dernière ligne droite sur le tapis rouge et c'est la ligne que je franchi en 6h31 pour 40,5km et 2600m positif au final. 
Je n'attend pas plus longtemps que 2 min que je plonge direct dans le lac..avec les chaussures et encore tout habillé, sans hésiter,  hop je nage et là c'est un bonheur absolu!! Une sensation énorme de bien être,  ça fait tellement de bien, un truc de fouuuuuuuuuu !! Rien que pour ces 5 minutes dans l'eau,  je veux bien faire le parcours tous les jours....... euh non, peut être pas en fait ;)

J'ai pris du plaisir du début à la fin, pas de coup de barre, pas de baisse de moral, pas de mal de jambes.. des sensations comme j'ai rarement eu..je me suis quand même bien donné mais pas 100%, je suis arrivé relativement bien.
Belle journée sous le soleil, belle balade. Pour l'anecdote 321eme sur 1400 partants et presque 1200 classés. 
Recup 2 barquettes de fritas et glace...
Cap vers la suiteeeeeeeee :)
Oyé Oyé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire