mardi 18 juin 2013

Weekend et trail du côté de Rousset, au dessus du Lac de Serre Poncon




Inscris de dernière minute et un peu par hasard, j’avais la flemme de m’inscrire sur le 45km, et quand j’ai vu le profil du 20km, je n’ai pas hésité ! Et oui, ce Trail des Demoiselles Coiffées au dessus du Lac de Serre Poncon, avec départ au barrage, s’annonce avec de beaux paysages et son profil ou on monte en mode presque kilomètre vertical pendant 6km puis le reste en descente jusqu’à la fin me fait plaisir. Hop clic clic clic et me voilà inscrit.
Bon il y a aussi la présence du Normand Thomas Prud’homme qui était réquisitionné comme caméramen officiel et le directeur de course est Christophe Le Saux. Bon je vois qu’ils prévoient du beau temps et chaud… Let’s go !!
Je pars de Genève le samedi soir après la fermeture du magasin, j’arrive assez tard sur place… ahh petit arrêt mc do (chuuuuuuut) avant d’aller me poser pour dormir dans mon némocar. Je trouve un peu au hasard le belvedaire du barrage ou a lieu l’arrivée des courses et le départ des navettes…
A peine 1 minute que je suis posé dans le noir total, rien sur le parking qu’on vient frapper à ma fenêtre… oupssss petit sursaut. Je reconnais de suite la coiffure si particulière de Christophe Le Saux justement, l’ultra traileur que l’on ne présente plus (plusieurs podiums sur le Tor des Géants et ses 330km), top 10 sur le marathon des sables quasiment tous les ans, un baroudeur dans sa spendeur qui a fait toutes les courses les plus longues et plus dures au monde avec toujours de places d’honneur minimum top 10, bref). Il me dit que je ne dois pas rester là, car ils vont monter l’aire d’arrivée, je migre donc 100m plus loin et je me couche. Réveil 6h, ciel bleu, short tee shirt déjà, magnifique vue sur le lac, ça commence au top !!




 Je me prépare, dossard, short fétiche et bim on monte dans le bus. 25min pour nous rendre au départ de Theus. Je vais m’échauffer un peu dans la montée. Je retrouve Thomas au départ qui va filmer, Christophe nous fait son briefing et pif paf go go go. Je décide de partir assez vite avec l’objectif de monter du mieux puis de faire une bonn descente. Bon je m’emballe bien vite forcement, même si j’ai un bon rythme, ça baisse au fur et à mesure qu’on monte et pas mal me doublent. On est dans la forêt heureusement car il fait dejà bien chaud… je scrute les demoiselles coiffées dans la montée. Il y en a bien 2-3 qui me doublent mais ce ne sont pas elles. Hooo je les aperçoient et les décoiffent au passage furtif mais j’ai le temps de prendre une photo (et après je vais dire que je ne suis pas à fond !!!). 




Ca monte assez calme, avec pas mal de passages en tipa tipa ou en alternant marche et tipa. La fin est bien plus dure, à découvert mais avec une vue magnifique et je prends plusieurs photos, et je me fais même prendre (freestyle reporter hihi). 








J’arrive en haut. Pile 6km et 950m positif comme prévu, en tout juste plus d’1h (1h01). Et là, surprise, pour aller au seul ravito, il faut faire un aller retour de 400m… bon je suis parti sans rien… je n’hésite pas trop, hop je ne vais pas au ravito et je bifurque comme nous l’indiquent les signaleurs. Pas de tergiversation, hop j’attaque la descente…
Bon rythme mais 2 points de côté arrivent assez vite, contrairement à la montée.. merde !! je respire et je les contrôle. C’est un chemin de 4x4, large qui descend régulier et pas très pentu. Ca déroule vite, personne me double, bon je rattrape quelques personnes mais pas énorme. Arrive le moment critique au 12ème kilomètre : le chemin continue à droite, mais un autre à gauche. Pu de rubalise… je suis avec 2 autres gars, on cherche 2minutes, puis on voit un groupe d’une trentaine de coureurs qui remontent tous énervé.. Bon on en déduit que ce n’est pas par là, donc on file de l’autre côté… rien mais on voit un panneau en bois « Rousset »… soyons fou allons y !! Après 5 minutes, on retrouve le sentier balisé !! ouffff. Place à 2 km de faux plat montant… trottiner est pas facile mais je me force… c’est ici qu’on prend les 50m positif supplémentaire pour atteindre tout pile 1000m positif à la fin.
La fin de la descente se fait sur route pendant 3km, c’est long, chaud, très chaud, mais je vois enfin l’arrivée. C’est la cacophonie : je me demande si je suis pas le seul à avoir pas dépasser les 20km à ma montre hihi.. 19,5km et 1000m positif en 2h05 ! content du temps …
La place je ne sais pas trop, 41ème dans un premier tirage mais ça a surement changé, et même si c’est ça, la fiabilité est pas top sachant que beaucoup on fait plus de km… mais peu importe le classement ça change rien ! Beau trail.
Je passe le midi et l’aprem sur l’aire d’arrivée, entre ravito, et les organisateurs pour les problèmes de classement… Je fais connaissance d’un bon petit groupe auvergnat que Thomas connait et ils sont tous au camping au-dessus. Je m’incruste. Piscine en soirée pour détendre… piscine juste au-dessus du lac, magnifique !! 




Le soir c’est petit barbecue au camping avec toute la troupe donc Christophe Le Saux. Nuit dans un mobil home haut de gamme !
Le matin réveil tôt et session photo au bord du lac… pas moche et déjà bien chaud à 7h30 du mat !! 


Puis nous allons au bord du lac près de la base nautique totalement déserte… on est les seul, tiptop ! Baignade dans le lac… froid mais qui fait du bien, nage, toboggan, voiture décapotable, des vrais gamins :)
On picnic la, puis cession slackline, de la rigolade, good time. 


Puis c’est l’heure pour beaucoup de reprendre la route du retour… je reste avec Thomas, Christophe et son neveu. On se fait piscine, puis petit rando au dessus du lac (non non on n’a pas trainé la langue derrière Christophe, c’était que 4km hihi ), passage près d’une cascade et cession photo forcement. 








Retour au camping, petit piscine pour changer puis ils partent à leur tour. Je fais barbecue avec Arthur le chef d’orchestre de l’évènement et ses parents, très sympa aussi. Puis dernier dodo dans némocar. Réveil et petit dej au bord du lac entre 7h-8h puis je décide de reprendre la route pendant qu’il ne fait pas encore très chaud, même s’il fait déjà 27 degrés. Petite pensée pour ceux qui ont repris le boulot ;)
J'ai hâte de voir le petit film de Thomas, avec des images sublimes en perspective !!! 
Bref, que du bonheur, des rencontres avec des gens fort fort sympa, merci à Christophe pour les parcours et à vous tous les loulous :) 


et à bientôt j’espère !

1 commentaire:

  1. Sympa le récit! Un super weekend effectivement, ravi d'avoir fait ta connaissance. Le prochain coup que je passe dans le coin on pourra peut être ce faire un p'tit run

    RépondreSupprimer